Navigation – Plan du site
Penser par cas

Comment s’inventent les bateaux ?

Cargos en bois du Tamil Nadu
Denis Vidal et Dhandapani Balasubramanian
p. 176-195

Résumés

Il s’est développé au Tamil Nadu (à Cuddalore et à Tuticorin, en particulier) une tradition de cargos en bois et à voile qui font du cabotage sur les côtes de l’onde et dans les îles proches du sous-continent indien. Loin d’être une simple survivance d’une époque révolue, cette tradition s’est développée seulement depuis la seconde moitié du xxe siècle. Nous analysons dans ce chapitre, les raisons d’un tel développement ainsi que diverses implications méthodologiques que l’on peut en tirer, d’une part en ce qui concerne l’histoire de la construction navale ; mais aussi, de manière plus générale, en ce qui concerne l’évolution du progrès technologique.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le retour de la voile ?
Cargos en bois du Tamil Nadu
Un phénomène de survivance ?
Des barges de transbordement aux cargos en bois
Tuticorin (Thoothucudi en Tamoul)
Cuddalore (Kadalur en Tamoul)
Complémentarités variées
Une niche économique
Une niche légale
Aléas variés
Un puzzle méthodologique

Aperçu du début du texte

Ceux qui n’ont qu’une ressource se rendent toujours très savants dans l’art qui leur est nécessaire.
Voltaire (Russie : II, 12)

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Kathivaram, un des plus grands maîtres charpentiers de marine du Tamil Nadu, en train de nous expliquer les raisons pour lesquelles il donne la forme qui est la leur aux coques des vaisseaux qu’il construit. Beypore, 2015.

© D. Vidal

Même si de brèves informations ont pu circuler à ce sujet, beaucoup s’étonnent d’apprendre que l’on puisse en revenir à l’usage de la voile dans le commerce maritime ; ou, pour être plus précis, que l’on envisage la possibilité que les cargos du futur combinent étroitement l’usage de la voile avec celui de moteurs, comme ils l’avaient déjà fait dans le passé. On ne se formalisera pas cependant d’un tel étonnement car le public partage avec de nombreux spécialistes une conception fondamentalement évolutionniste de l’histoire maritime. Et il semble acquis de ce point de vue, même si c’est...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Vidal et Dhandapani Balasubramanian, « Comment s’inventent les bateaux ? », Techniques & Culture, 67 | 2017, 176-195.

Référence électronique

Denis Vidal et Dhandapani Balasubramanian, « Comment s’inventent les bateaux ? », Techniques & Culture [En ligne], 67 | 2017, mis en ligne le 06 juin 2019, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://tc.revues.org/8486 ; DOI : 10.4000/tc.8486

Haut de page

Auteurs

Denis Vidal

Denis Vidal est anthropologue, directeur de recherche à l’Institut français de Recherche sur le Développement (URMIS- Paris Diderot), membre associé au CEIAS et enseignant associé à L’École des hautes études en sciences sociales et au musée du quai Branly. Il a mené l’esseniel de ses recherches en Inde (Himachal Pradesh, Rajasthan, Delhi). Depuis plusieurs années, ces dernières portent plus spécifiquement sur l’anthropologie visuelle et l’anthropologie des techniques. Son dernier ouvrage paru en 2016 s’intitule Aux frontières de l’humain. Dieux, figures de cire, robots et autres artefacts. Paris : Alma Éditeur.

Articles du même auteur

Dhandapani Balasubramanian

Dhandapani Balasubramanian œuvre à diverses initiatives interdisciplinaires à la frontière des technologies de l’information, de l’écologie et des humanités, en particulier au sein de l’Institut Français de Pondicherry. Son travail comme ses intérêts portent d’une manière générale sur l’ensemble des pratiques qui mettent en jeu le lien entre technologie et société : communautés du logiciel libre, science citoyenne, implications informatiques du développement durable et de la biodiversité, etc.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page