Navigation – Plan du site
Considérations épistémologiques

Techniques créoles et histoires mondiales

Repenser le déplacement des objets dans l’espace et dans le temps
David Edgerton
Traduction de Valentine Leÿs
p. 30-63

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

L’amalgame entre usage et innovation, passé et présent
La traction animale dans le monde riche au xxe siècle
Bidonville plutôt qu’Alphaville : techniques et mégapoles du monde pauvre
Des techniques créoles
Les diverses techniques de transport créoles
Un cas extrême et quelques conclusions

Aperçu du début du texte

Ouverture

Ouverture

« Typical ricksha boys ». Tireurs de pousse-pousse en Afrique du Sud à Durban, peu avant 1923. Le pousse-pousse était une machine moderne, pionnière au Japon à la fin du xixe siècle ; son usage s’est rapidement étendu dans une large partie de l’Asie. Nous avons ici la preuve photographique de sa diffusion à Durban, ville côtière du dominion britannique d’Afrique du Sud, étroitement connectée avec l’Inde comme avec l’Extrême-Orient. Son appartion se manifeste en Afrique du Sud dans les années 1890 ; vers le début du xxe siècle, à Durban, on pouvait dénombrer 2 000 pousse-pousses. Loin d’être un souvenir du passé, le pousse-pousse est une des nouveautés plurielles de la modernité dont nous ne pouvions que parler.

© Frank G. Carpenter. Sources : Library of congress

L’écrivain uruguayen Eduardo Galeano a écrit : « La diosa tecnología no habla español » (« La déesse technique ne parle pas espagnol ») (1978 [1971]). Et de fait, dans beaucoup de régions ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Edgerton, « Techniques créoles et histoires mondiales », Techniques & Culture, 67 | 2017, 30-63.

Référence électronique

David Edgerton, « Techniques créoles et histoires mondiales », Techniques & Culture [En ligne], 67 | 2017, mis en ligne le 06 juin 2019, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://tc.revues.org/8469 ; DOI : 10.4000/tc.8469

Haut de page

Auteur

David Edgerton

David Edgerton est professeur d’histoire des sciences et de technologie au Centre d’Histoire des Sciences, de la Technologie et de la Médecine au King’s College à Londres. Parmi ses œuvres : Shock of the Old: Technology and Global History since 1900 (Profile Books / Oxford University Press, 2007), paru en français sous le titre : Quoi de neuf ? Du rôle des techniques dans l’histoire globale (Paris : Seuil, 2013).

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page