Navigation – Plan du site
4. Requalifications

Vues d’en bas

Des restes et des hommes
Views from Below. Of Leftovers and Men
Franck Pourcel et Frédéric Joulian
p. 297-309

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

La nature retrouvée, décharge municipale de Sénas. France, décembre 1992

© Franck Pourcel

Chez le photographe Franck Pourcel le travail photographique est qualifiable d’anthropologique. Il appartient à une catégorie tout compte fait assez rare. On connaît l’histoire de la photographie dite « humaniste » et documentaire liée à l’histoire sociale, aux États-Unis avec la Farm Security Administration, en France avec les fondateurs de l’agence Magnum, et celle – plus récente et sans odeur – qui stylise les hommes et omet le social (celles des grandes entreprises de Salgado ou ­d’Artus-Bertrand). Ne possédant pas les modes de penser et d’agir des sciences sociales, leur médiatisation génère aujourd’hui mille ambiguïtés sur les arts et les objectifs des uns et des autres.

À l’inverse, certains photographes anthropologues, Verger, Depardon, Shore, Pourcel – pour n’en citer que quatre – comprennent les ressorts de l’objectivation savante, les util...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pourcel, F. & F. Joulian 2016 « Vues d’en bas. Des hommes et leurs restes », Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation », p. 294-309.

Référence électronique

Franck Pourcel et Frédéric Joulian, « Vues d’en bas », Techniques & Culture [En ligne], 65-66 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 20 février 2017. URL : http://tc.revues.org/8072 ; DOI : 10.4000/tc.8072

Haut de page

Auteurs

Franck Pourcel

Franck Pourcel vit et travaille à Marseille. Il est membre du studio Hans Lucas depuis 2015. Auteur, photographe indépendant, il mène une réflexion sur les rapports que l’homme entretient avec son territoire. Son travail photographique allie regard documentaire et création artistique. Ses photographies ont été exposées en France et à l’étranger. Certaines font partie des collections de la Bibliothèque nationale de France, du FRAC PACA, des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, … Il est l’auteur de huit ouvrages, dont Comme un souffle de poussière (Le bec en l’air éditions, 2015), Ulysse ou les constellations (texte de Gilles Mora, Le bec en l’air éditions, 2013), La Petite Mer des Oubliés, étang de Berre paradoxe méditerranéen (texte de Jean-Louis Fabiani, Le bec en l’air éditions, 2006)…Anthropologue et éthologue. Maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales

Frédéric Joulian

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page