Navigation – Plan du site
4. Requalifications

Requalifier les excédents de la société de consommation dans les organisations à but non lucratif

Non-Profit Reuse Organizations and the Requalification of Consumer Society’s Excesses
Delphine Corteel
p. 256-259

Notes de la rédaction

Retrouver l’article complet sur revues.org, Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation » : http://tc.revues.org/8012.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

© D. Corteel

Les organisations à but non lucratif qui récupèrent et requalifient de vieux objets représentent l’un des maillons du vaste marché de l’occasion. Mais ces organisations ne sont pas des commerces comme les autres : elles sont les relais des politiques publiques d’incitation à la réduction des déchets qu’elles ont parfois contribué à élaborer et dont elles tirent une partie significative de leur financement. À l’occasion d’un terrain sur la récupération mené entre 2011 et 2013  1, je me suis intéressée à ce que deviennent les objets donnés par leurs propriétaires à des organisations à but non lucratif en France, en Allemagne et aux États-Unis. Cette recherche s’appuie sur une enquête exploratoire dans une vingtaine d’organisations en France – magasins Emmaüs, ressourceries et associations non affiliées – et sur une enquête approfondie dans trois organisations qui récupèrent des matériaux pour le secteur culturel et artistique –...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corteel, D. 2016 « Requalifier les excédents de la société de consommation dans les organisations à but non lucratif », Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation », p. 256-259.

Référence électronique

Delphine Corteel, « Requalifier les excédents de la société de consommation dans les organisations à but non lucratif », Techniques & Culture [En ligne], 65-66 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2016, consulté le 19 février 2017. URL : http://tc.revues.org/8010

Haut de page

Auteur

Delphine Corteel

Anthropologue, maître de conférences à l’université de Reims et chercheure à l’IDHES (CNRS/ENS Cachan), Delphine Corteel s’intéresse aux pratiques de récupération, à celles et ceux qui s’y livrent et aux conditions dans lesquelles ils exercent ce travail aux abords des déchets. Elle a coordonné le projet ODORR, financé par l’ADEME dans le cadre du programme Déchets et sociétés, qui a donné lieu à cette recherche. Elle a notamment publié, en collaboration avec Stéphane Le Lay, Les travailleurs des déchets, Erès, 2011.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page