Navigation – Plan du site
3. Recompositions

« Mondes zéro » ou l’art d’improviser avec les boues

L’usine de traitement des biosolides d’Hornsby Bend à Austin (Texas)
Zero worlds: Improvising with sludge at Hornsby Bend Biosolids Management Plant (Texas)
Scott Webel
p. 240-253

Résumés

Les modèles de développement durable urbain « zéro déchet » dépendent en grande partie d’un contrôle réglementaire accru des marchandises et des flux de déchets. Mais au sein de ces économies et de ces écosystèmes informels apparaissent des phénomènes spontanés en matière de déchets, engendrant de véritables « mondes zéro », consistant bien souvent en des îlots de nature surgissant à partir des déchets urbains. Cet article présente un cas d’étude portant sur un centre de traitement des boues d’épuration, très réglementé, s’adaptant avec succès afin d’abriter un habitat faunique et créer un écotourisme informel à Austin, au Texas. Les missions du centre, en plus de faire face au boom démographique que connaît Austin, se sont élargies au fil du temps, avec la mise en place d’une zone de conservation le long du fleuve Colorado, au compostage des déchets des jardins de la ville et à la production d’un engrais pour les marchés locaux. Le « monde zéro » qui en résulte anticipe sur un avenir urbain susceptible de se réaliser, à condition que la stratégie de gestion « zéro déchet » parvienne à adapter les phénomènes improvisés à la richesse des déchets urbains, à l’instar de ce qu’a réussi à faire ce centre.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Un abri construit à partir de matériaux de récupération afin d’observer les oiseaux du site

© Scott Webel

En 2009, la ville d’Austin, au Texas, a adopté une politique « zéro déchets » avec l’intention de recycler 90 % de ses déchets solides issus des décharges à l’horizon 2040. Comme l’indique le plan général de récupération des ressources d’Austin, « l’objectif zéro déchet est un changement de paradigme radical : il s’agit de passer de la gestion des déchets à la gestion des matériaux […], consistant à traiter les objets collectés comme des ressources possédant une seconde vie, et non comme des flux de déchets . » Austin incorpore des boues d’épuration – solides extraits par traitement des eaux usées – dans son plan afin de détruire les déchets urbains via une planification interdépartementale minutieuse des chaînes de contrôle réglementaire des ressources et une réforme des habitudes des consommateurs. Mais à long terme, une planificatio...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Webel, S. 2016 « Mondes zéro ou l’art d’improviser avec les boues. L’usine de traitement des biosolides d’Hornsby Bend à Austin (Texas) » Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation », p. 240-253.

Référence électronique

Scott Webel, « « Mondes zéro » ou l’art d’improviser avec les boues », Techniques & Culture [En ligne], 65-66 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://tc.revues.org/7994 ; DOI : 10.4000/tc.7994

Haut de page

Auteur

Scott Webel

Scott Webel est coordinateur d’événements au South Asia Institute, université du Texas à Austin, ainsi que cofondateur et co-commissaire du Museum of Natural & Artificial Ephemerata d’Austin (www.mnae.org). Ses recherches ethnographiques portent sur le réemploi créatif des déchets urbains à différentes échelles : lieux artistiques « do-it-yourself », infrastructures de gestion des déchets officielles et officieuses, tas de compost et bassins d’eaux usées. Son travail aborde les collaborations et les conflits entre les écosystèmes ainsi que les économies formelles et informelles en cette période de crise et de précarité économique.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page