Navigation – Plan du site
2. Bifurcations

Alchimie urbaine

Urban Alchemy
Hilary Powell
p. 162-165

Notes de la rédaction

Retrouvez l’article complet en version originale (anglais) sur revues.org, Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation » : http://tc.revues.org/7868

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Image d’ouverture

Image d’ouverture

Toits du centre-ville de Londres recouverts de zinc et cuivre

© Hilary Powell

L’artiste Hilary Powell examine les divers matériaux utilisés sur les chantiers de démolition – du zinc au cuivre, en passant par l’acier, le béton, la brique, l’amiante, le mortier de chaux, le ciment, le plomb et l’ardoise. En rapport direct avec ces matériaux, elle nous raconte leur histoire et crée des portraits, tant des chantiers de démolition que des hommes qui y travaillent. Par le biais d’un travail original de récupération des matériaux, elle étudie les phénomènes de réhabilitation et de transition économique en utilisant les vestiges matériels issus du déclin industriel à des fins artistiques. La production créative et la poétique de ces lieux s’allient à la science, l’action et l’écologie politique des matériaux, dans cette étude interdisciplinaire des cycles de vie et de la micro/macro économie de la culture matérielle des paysages post-industriels. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Powell, H. 2016 « Alchimie urbaine », Techniques&Culture 65-66 « Réparer le monde. Excès, reste et innovation », p. 162-165.

Référence électronique

Hilary Powell, « Alchimie urbaine », Techniques & Culture [En ligne], 65-66 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2016, consulté le 30 mars 2017. URL : http://tc.revues.org/7866

Haut de page

Auteur

Hilary Powell

L’artiste Hilary Powell travaille avec des procédés, matériaux, personnes et endroits oubliés ou mésestimés, en utilisant un large éventail de supports. Sa pratique artistique est axée sur la récupération créative qui l’a menée sur le site du stade olympique rénové de Londres, dans des zones urbaines inexploitées et sur des sites de démolition. Ses récents projets intègrent également la réalisation de portraits des derniers mineurs de charbon du Sud du Pays de Galles, imprimés à partir de la pierre avec de la poudre de charbon, ainsi que l’invitation d’un groupe d’enfants d’un terrain de jeux du quartier à lui prêter main-forte dans le projet de destruction créative de la Tour Est de la BBC TV. www.hilarypowell.com.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page