Navigation – Plan du site
Étranges pratiques

Présentations et représentations des nouvelles esthétiques de la céramique

Elisa Ullauri Lloré
p. 230

Résumés

En partant de l’analyse d’entretiens réalisés auprès de divers acteurs du monde de la céramique (professionnels, collectionneurs, conservateurs, etc.), l’article examine le retour de la céramique au sein de l’espace artistique contemporain. Il rend compte du projet de reconnaissance porté par la communauté de la céramique, de plus en plus investi par un groupe d’artistes contemporains et dont la pratique se positionne dans une dynamique de décloisonnement. Les transformations récentes du milieu – où se conjuguent technique, « savoir-faire » et langages contemporains - nous renseignent non seulement sur le basculement qui s’opère au sein de la pratique, mais aussi dans un système artistique polarisé par les représentations esthétiques et techniques de la céramique.

Haut de page

Notes de la rédaction

Nous vous invitons à consulter la synthèse de cet article (édition papier) en téléchargeant le document placé en annexe.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Questions de méthode
Une nouvelle scène artistique polarisée
La céramique d’art et sa pratique majoritaire
La céramique contemporaine et ses pratiques minoritaires
Une rhétorique de la technique
La médiation par la technique
Entre force et liberté dans la technique
Force et distance de la technique
Liberté et attachement dans la technique
Le retour de la terre dans l’art contemporain ?
Redessiner les frontières
La céramique dans le marché de l’art

Aperçu du début du texte

« Il y a ce qu’il faut détruire, et il y a ce qu’il faut simplement éclairer et regarder. L’examen bienveillant est grave, quelle force ! N’apportons point la flamme là où la lumière suffit ».
Victor Hugo, Les Misérables

« Cette pièce est une "cristallisation" sur porcelaine, elle a été cuite à 1 280 °C. C’est une technique vraiment complexe et capricieuse… mais infinie. En fait, dans mon travail la technique accompagne l’objet et non l’inverse ».

Cette phrase a été prononcée par Stéphan, un céramiste présent à la Biennale internationale de la céramique, Argilla, Aubagne, en 2013. D’un autre côté, Michelle et Xavier, un couple de collectionneurs de céramique expriment leur attachement à la dimension technique de la céramique :

« La technique c’est ce qui nous intéresse. C’est d’ailleurs pour ça qu’on assiste aux cuissons, on visite les ateliers… quand on va dans les galeries parfois on se dit : mais pourquoi vous n’expliquez pas aux gens comment s’est fait ? Quand on pense à Girel par e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Elisa Ullauri Lloré, « Présentations et représentations des nouvelles esthétiques de la céramique », Techniques & Culture, 64 | 2015, 230.

Référence électronique

Elisa Ullauri Lloré, « Présentations et représentations des nouvelles esthétiques de la céramique », Techniques & Culture [En ligne], 64 | 2015, mis en ligne le 24 mars 2016, consulté le 26 mai 2017. URL : http://tc.revues.org/7593 ; DOI : 10.4000/tc.7593

Haut de page

Auteur

Elisa Ullauri Lloré

Université d’Avignon, Centre Norbert Elias et Aix-Marseille Université, Lames

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page