Navigation – Plan du site
Étranges pratiques

La Modern Procession de Francis Alÿs ou l’œuvre d’art à l’ère de son rite de passage

Morad Montazami
p. 196-207

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Initiation de l’art à l’exhibitionnisme
Répliquer et performer, entre occultation et monstration

Aperçu du début du texte

Francis Alÿs The Modern Procession, 2002

Francis Alÿs The Modern Procession, 2002

In collaboration with Rafael Ortega, The Public Art Fund and the Museum of Modern Art, New York. Video documentation of an action

© Francis Alÿs

« Qu’est-ce que David [de Michel-Ange], sinon une grande poupée pour adultes ? »
Alfred Gell

Le 23 juin 2002 à 9h du matin, un groupe de personnes, qui se sont donné rendez-vous devant le célèbre Musée d’art moderne (MoMA) de New York, en plein Manhattan, s’élance comme un seul homme dans une marche collective en direction de l’autre MoMA, celui du Queens. Des instruments de musique, des pétales de fleurs, des palanquins de bois et un cheval non monté qui se joint à la tête du cortège ; un ensemble d’éléments semble clairement indiquer le départ d’une procession rituelle. Mais que voit-on au juste trôner sur ces palanquins et quelle serait ici la divinité célébrée ? Il s’agit d’œuvres conservées au MoMA : un Picasso, un Giacometti et un Duchamp (soit une peinture, une sculptu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Morad Montazami, « La Modern Procession de Francis Alÿs ou l’œuvre d’art à l’ère de son rite de passage », Techniques & Culture, 64 | 2015, 196-207.

Référence électronique

Morad Montazami, « La Modern Procession de Francis Alÿs ou l’œuvre d’art à l’ère de son rite de passage », Techniques & Culture [En ligne], 64 | 2015, mis en ligne le 24 décembre 2018, consulté le 29 mars 2017. URL : http://tc.revues.org/7587 ; DOI : 10.4000/tc.7587

Haut de page

Auteur

Morad Montazami

Morad Montazami est historien de l’art et curator pour le Moyen-Orient et le Maghreb à la Tate Modern de Londres, rédacteur en chef de la revue Zamân et directeur des éditions Zamân Books.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page