Navigation – Plan du site
Détours techniques

Enquête au cœur des FabLabs, hackerspaces, makerspaces

Le dessin comme outil d’observation
Camille Bosqué
p. 168-185

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

TechShop : vue générale du premier étage, San Francisco

TechShop : vue générale du premier étage, San Francisco

© Camille Bosqué

Le développement et la diffusion de machines de fabrication numérique à des prix de plus en plus accessibles ont permis au mouvement maker de se développer depuis les années 2000, d’abord aux États-Unis, puis à une échelle internationale.

Les makers se situent au croisement entre des ressources et méthodes qui se rapprochent de celles du design, de l’industrie et du prototypage, mais ils envisagent pour la plupart cette production selon des logiques qui relèvent davantage du hobby. L’apprentissage par la pratique, la décentralisation et le partage de compétences ; l’autoproduction, l’accomplissement personnel par la fabrication et l’émancipation par les techniques numériques de fabrication sont les idées fortes portées par ce mouvement. L’éclosion de la culture maker a généré dans son sillage la multiplication de makerspaces, espaces de fabrication numérique équipés de machines mises ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Camille Bosqué, « Enquête au cœur des FabLabs, hackerspaces, makerspaces », Techniques & Culture, 64 | 2015, 168-185.

Référence électronique

Camille Bosqué, « Enquête au cœur des FabLabs, hackerspaces, makerspaces », Techniques & Culture [En ligne], 64 | 2015, mis en ligne le 24 décembre 2018, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://tc.revues.org/7579 ; DOI : 10.4000/tc.7579

Haut de page

Auteur

Camille Bosqué

Camille Bosqué est une ancienne élève du département design de l’École normale supérieure de Cachan, diplômée de l’École Boulle et agrégée d’arts appliqués. Elle mène depuis 2012 une thèse en esthétique et design à l’université Rennes 2 et l’Ensci – Les Ateliers. Ses recherches portent sur la fabrication numérique personnelle dans les FabLabs, hackerspaces, makerspaces.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page