Navigation – Plan du site
Éditorial

Écrire le sable

Writing Sand
Frédéric Joulian et Pierre-Olivier Dittmar
p. 4-7

Texte intégral

Parc naturel De Hoop, Afrique du Sud 2003

Parc naturel De Hoop, Afrique du Sud 2003

© F. Joulian

Le lecteur régulier de Techniques&culture sera peut-être surpris de l’utilisation enthousiaste du titre, du type de ceux qu’utilisaient les voyagistes et les clubs de vacances dans les années 80, mais telle était notre envie de secouer ce dernier numéro de la revue réalisé avec les éditions de la FMSH ; de bousculer un peu aussi l’imagerie romantique attachée au désert, réintroduisant les hommes, les dimensions vécues et la modernité dans ce numéro à voix multiples. L’ethnologie d’abord, mais aussi la physique, la géographie, la zoologie, la linguistique ou l’archéologie explorent différentes facettes des modes de vie associées aux milieux sableux, dont les états, solide ou fluide, invitent soit à la paresse, soit à la réflexion.

1Le sable, comme l’eau, s’immisce sous les toiles ou les portes, il « chante » dans les dunes, offre mille ressources en même temps que contraintes, et tantôt efface, tantôt enregistre les passages et signes d’activités des usagers sahariens, arabes ou australiens que convoque ce numéro coordonné par deux spécialistes de l’Afrique saharienne, Sébastien Boulay et Marie-Luce Gélard. Les deux coordonnateurs mêlent les modes de vie traditionnels et la modernité des sociétés confrontées à ce milieu granulaire.

2Choisir d’aborder les questions sociales et techniques à partir d’une matière et de ses effets pratiques sur les modes de vie, sur les émotions ou conceptualisations ; révéler les liens entre un substrat, ses usages et ses représentations, constitue une sorte de pari que nous vous livrons aujourd’hui comme un objet inédit d’exploration. Le sable, épiderme sensible sur lequel on déambule en divers endroits du monde, sur lequel écrire et lire en même temps, invite à l’exactitude, à des temporalités précises et offre désormais un champ immense où comprendre différemment les rapports humains au temps — dans des écritures à vivre.

Les sables littoraux utilisés pour les constructions bétonnées de plus en plus nombreuses tout autour de la planète deviennent, à l’instar du pétrole ou de l’eau, des ressources rares qui posent de véritables problèmes écologiques et économiques. Ici, désensablement d’un cordon littoral où l’on peut observer, au gré des tempêtes, que l’érosion et l’ensablement peuvent aller de pair, devenir le lieu de travaux sans fin, de controverses environnementales comme de promenades badines. Almanarre, Var 2007

© F. Joulian

3De numéro en numéro, les articles publiés en Varia continuent d’illustrer la diversité et le dynamisme des études sur les techniques et les objets. Le premier, de Giulia Anichini, est issu d’un travail d’anthropologie des sciences. Il interroge la place du bricolage dans les activités de recherche en neuroimagerie cérébrale. Il démontre, s’il le fallait encore, l’intrication compliquée des innovations techniques et des protocoles scientifiques tout autant que les frictions parfois fortes entre la technique et la recherche. Le second Varia, proposé par un économiste, Gérard Marty, décrit de façon détaillée la question du commerce du bois à travers une socio-pragmatique des enchères publiques, théâtre révélateur d’un secteur où les usages sont bouleversés par d’importantes mutations. « Les grandes gueules » film emblématique de la France rurale des années 60, illustre magnifiquement ce sujet. Nous remercions les ayants-droit pour la reproduction des photogrammes.

4Un article du géographe Augustin Berque nous permet finalement de renouer avec un thème fondateur de l’anthropologie, celui de « technique du corps », qu’il aborde à propos de la marche au Japon. Cela nous donne l’occasion de redire l’importance des regards croisés et intégrés (philosophie, géographie, histoire, anthropologie dans son cas) sur cet objet total !

5Trois Curiosa complètent l’ensemble, les deux premiers sont relatifs au Thema sur le sable (un récit photographique de géographes à propos des villes d’Arabie-Saoudite) et une interview d’un archéologue saharien ; le troisième est le récit graphique innovant d’une jeune ethnologue, Lucie Smolderen et d’un dessinateur, Romain Minguet, qui retracent l’histoire d’une technique disparue, le tissage dans le Nord du Bénin, restituée par l’écrit, le dessin et la photographie. Cet essai graphique en bande dessinée constitue une étape dans une réflexion plus globale menée par Techniques&culture sur les différentes possibilités de narration alternative des sciences humaines. Il s’agit dans chacun des cas, non seulement de proposer une présentation stimulante pour un public non spécialiste, mais surtout de trouver la forme la plus pertinente, au-delà des habitudes confortables que propose le canon de l’article académique, pour traduire au plus juste la parole des acteurs et l’expérience de terrain.

6Telle est, plus globalement l’orientation que nous souhaitons donner à la revue qui avec les éditions de l’EHESS en 2015 explorera une nouvelle formule en ligne à usage savant et sur papier à usage plus généraliste.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Parc naturel De Hoop, Afrique du Sud 2003
Crédits © F. Joulian
URL http://tc.revues.org/docannexe/image/7191/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 676k
Légende Les sables littoraux utilisés pour les constructions bétonnées de plus en plus nombreuses tout autour de la planète deviennent, à l’instar du pétrole ou de l’eau, des ressources rares qui posent de véritables problèmes écologiques et économiques. Ici, désensablement d’un cordon littoral où l’on peut observer, au gré des tempêtes, que l’érosion et l’ensablement peuvent aller de pair, devenir le lieu de travaux sans fin, de controverses environnementales comme de promenades badines. Almanarre, Var 2007
Crédits © F. Joulian
URL http://tc.revues.org/docannexe/image/7191/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 973k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Joulian et Pierre-Olivier Dittmar, « Écrire le sable », Techniques & Culture, 61 | 2013, 4-7.

Référence électronique

Frédéric Joulian et Pierre-Olivier Dittmar, « Écrire le sable », Techniques & Culture [En ligne], 61 | 2013, mis en ligne le 15 mai 2014, consulté le 27 mai 2017. URL : http://tc.revues.org/7191

Haut de page

Auteurs

Frédéric Joulian

EHESS

Articles du même auteur

Pierre-Olivier Dittmar

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page