Navigation – Plan du site
VI. ÉCONOMIES MATÉRIELLES ET SYMBOLIQUES

Retour sur « Le Chasseur et son fusil en Haute-Provence »

Frédéric Joulian
p. 506-508

Notes de la rédaction

La revue remercie Pierre Lemonnier et les éditions Taylor and Francis Books (London & New York : Routledge) de nous avoir autorisé à traduire et éditer cet article de Nicolas Govoroff paru dans sa version originale en anglais en 1993, sous le titre The hunter and his gun in Haute-Provence.

Texte intégral

Govoroff, N. 2000 Le Geste et les paroles : l'ethnologue et l'apprenti. In Quels langages pour les techniques ? (21 janvier 2000). Journées 1999-2000. « État des recherches sur les pratiques et représentations de la technique » F. Joulian, S. de Cheveigné, P. Geslin (org.) Paris : Collège de France

Govoroff, N. 2000 Le Geste et les paroles : l'ethnologue et l'apprenti. In Quels langages pour les techniques ? (21 janvier 2000). Journées 1999-2000. « État des recherches sur les pratiques et représentations de la technique » F. Joulian, S. de Cheveigné, P. Geslin (org.) Paris : Collège de France

La photo du « poste à grives » de l’ouverture illustre l’espère, le hors-lieu, le hors-temps, le hors-loi, la socialité masculine, le bricolage. Comme les cartouches abandonnées, ce fauteuil vide « tombé d’un bus » évoque la marque de l’individu dans l’espace naturel. Carnoules, Massif des Maures, 2005

1Nicolas Govoroff nous a quittés le 11 février dernier alors que nous achevions l’introduction de cette anthologie. Avec Gil Bartholeyns et les autres membres de Techniques & Culture, il nous a semblé important de la compléter d’un de ses textes. Malheureusement, s’il avait depuis longtemps généreusement travaillé à la revue, il n’y avait jamais publié. Le texte que nous avons choisi, paru en anglais, est extrait de l’ouvrage Technological choices. Transformation in material cultures since the Neolithic dirigé par Pierre Lemonnier (1993) qui s’était alors efforcé de réunir les principaux acteurs de la technologie culturelle, de la sociologie de l’innovation et de l’anthropologie des techniques (Joulian 1995). Ce texte s’est naturellement imposé tant il illustre l’intrication des aspects techniques, économiques et symboliques que Nicolas abordait empiriquement et avec élégance et une rare économie de moyens.

2« Le Chasseur et son fusil en Haute-Provence » est une sorte de concentré du travail que Nicolas Govoroff réalisait dans la région du Haut-Verdon depuis ses débuts d’eth­nologue. Il poussait également ses investigations jusqu’au littoral varois dans le cadre d’autres travaux, sur la transhumance ou l’abattage du gibier par exemple. Nous avons pensé que cet article - hormis ses recherches au long cours sur la pêche à la lamproie -était le meilleur moyen de faire connaître son approche de la culture matérielle.

3Formé à l’ethnologie générale à Nanterre mais constamment en dialogue avec différents acteurs de la technologie culturelle, Nicolas Govoroff n’était pas l’homme d’une école, d’un courant ; il savait en outre se démarquer des approches dominantes en produisant une connaissance tout à la fois détaillée et intégrée. Nicolas était un ethnologue « tout terrain », « multifocal » et d’une rare sensibilité : de l’ethnographie détaillée des instru­ments de capture ou de mise à mort aux perspectives générales sur les classes d’âge ou la différenciation sexuelle des activités ou sur l’échange (Testart et al. 2003), il traversait bon nombre des grands thèmes de l’anthropologie.

4Dans cet article, il restitue et subsume, en quelques pages, un corpus immense de thèmes, récits, expériences pratiques, et bien sûr, de chaînes opératoires qui lui permet­taient d’avancer discrètement, mais sûrement, différentes interprétations sur les rapports aux animaux, à la nature ou aux hommes. Ses très grandes connaissances en matière de chasse, de pêche ou d’élevage se fondaient sur la littérature scientifique mais également sur un savoir-faire de spécialiste. Un ethnologue qui ne ferait qu’observer sans égale­ment pratiquer manquerait à coup sûr bien des éléments découverts et exposés dans cet article. Nicolas Govoroff était de ceux qui n’hésitent pas à s’immerger et participer pour comprendre. En ce sens, cet article et sa démarche n’ont pas pris une ride et peuvent servir de modèle au lecteur d’aujourd’hui ou de demain.

5Plus récemment, en 2002, nous avions travaillé ensemble en Afrique de l’Ouest chez les chasseurs Koulango de la Côte d’Ivoire (Govoroff s/p) et au Ghana, en 2007, dans les forêts du sud du pays dans le cadre d’un projet sur le « Dahomey-gap » (Govoroff 2007). Quelques photos en fin d’article illustrent notre terrain croisé et le regard tout à la fois empathique et critique de Nicolas. Ces images tentent aussi de faire le lien, sur la base d’une communauté universelle de pratiques, celle des chasseurs, entre deux aires culturelles fort éloignées. Mais c’est là une autre histoire, encore à écrire.

Haut de page

Bibliographie

— 2007 Looking for Chimps. A Social Anthropologist's Point-of-view. In : Workshop "The anthropology of relationships between humans and primates" European Federation for Primatology, Prague. http://userweb.pedf.cuni.cz/kbio/efp/abstract.php

— 2007b Des Plaisirs de la chaîne opératoire. In Techniques et sociétés (8 février 2007). Journées scientifiques dans le cadre du séminaire « Éléments d'anthropologie fondamentale : objets, techniques et cultures » F. Joulian, O. Gosselain (org.). Paris : Musée du Quai Branly.

— s/p Les Koulango de l'Ouest et les animaux. In Hommes et primates en perspective. F. Joulian (dir.). Paris : Éditions de la Maison des sciences de l'homme (à paraître).

Guyonnet, M.-H. 2008 Bricolage des savoirs et quête de prestige : la chasse au poste en Provence. In Bromberger et Guyonnet (dir.) De la nature sauvage à la domestication de l'espace. Enquêtes ethnologiques en Provence et ailleurs. Hommage à Annie-Hélène Dufour. Aix-en Provence : Presses Universitaires de Provence : 119-134.

Joulian, F. Abegg, C. 2008 Zoos et cause animale. Perspectives éthologique et anthropologique. In : Techniques & culture 50 « Les Natures de l'Homme » : 120-143.

Joulian, F. 1995 Compte rendu de « Technological Choices : Transformation in Material Cultures since the Neolithic. Pierre Lemonnier (ed.) 1993 London & New York : Routledge, 420 p. ». Etudes Rurales 133­134 : 199-201.

Lemonnier, P. (ed.) 1993 Technological Choices : Transformation in Material Cultures since the Neolithic. London & New York : Routledge, 420 p. Testart, A., Govoroff, N., Lécrivain, V. 2002 Les Prestations matrimoniales. L'Homme 161 : 165-196.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Govoroff, N. 2000 Le Geste et les paroles : l'ethnologue et l'apprenti. In Quels langages pour les techniques ? (21 janvier 2000). Journées 1999-2000. « État des recherches sur les pratiques et représentations de la technique » F. Joulian, S. de Cheveigné, P. Geslin (org.) Paris : Collège de France
Légende La photo du « poste à grives » de l’ouverture illustre l’espère, le hors-lieu, le hors-temps, le hors-loi, la socialité masculine, le bricolage. Comme les cartouches abandonnées, ce fauteuil vide « tombé d’un bus » évoque la marque de l’individu dans l’espace naturel. Carnoules, Massif des Maures, 2005
URL http://tc.revues.org/docannexe/image/5078/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 598k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Joulian, « Retour sur « Le Chasseur et son fusil en Haute-Provence » », Techniques & Culture, 54-55 | 2010, 506-508.

Référence électronique

Frédéric Joulian, « Retour sur « Le Chasseur et son fusil en Haute-Provence » », Techniques & Culture [En ligne], 54-55 | 2010, mis en ligne le 30 juin 2013, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://tc.revues.org/5078

Haut de page

Auteur

Frédéric Joulian

EHESS, F.Joulian@ehess.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page